En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/

J'accepte

Conseils

Conseils de plantation autres plantes

Réussir vos plantes aquatiques

Il existe une grande diversité de plantes aquatiques. Elles peuvent être de berges, émergées, flottantes ou immergées/oxygénantes. Elles peuvent être plantées de mars à octobre. Beaucoup ont un comportement invasif mais ne nécessitent que peu d’entretien. Le jardinier aquatique devra donc surveiller régulièrement ses plantes et ne pas avoir peur d’en arracher et d’en jeter le cas échéant.

Les plantes de berge

Ces plantes aiment les sols détrempés mais peuvent ne pas supporter d’être immergées. De manière générale, elles vont pousser sans problème dans une terre végétale argileuse ou sablonneuse mais la plupart préfèrent un sol humifère pour se proliférer au mieux. Chacune possède des exigences spécifiques en termes de substrat (se reporter à leur description dans la partie catalogue). La plantation des plantes de berges peut se faire en conteneurs enterrés si vous souhaitez les contenir. De plus, cela permet d’adapter le substrat aux exigences de la plante. Il faut cependant surveiller que la plante n’en sorte pas et que le substrat reste bien humide. Comme ces plantes ne poussent pas dans l’eau, vous pouvez utiliser l’engrais de votre choix, comme pour les autres plantes vivaces terrestres.

Les plantes émergentes

La majorité des plantes émergentes aiment le plein soleil et sont généralement vigoureuses. Il est possible de les planter dans des conteneurs de 14 ou 20 L, afin de contrôler leur développement et leur emplacement dans le bassin, ou en contenant plus restreint si elles sont dédoublées souvent. La plantation en conteneur est très simple : il vous suffit de remplir le pot de terre argileuse, d’y planter le pied qui vous est envoyé, d’arroser abondamment et de placer le pot au fond de votre bassin à l’emplacement souhaité. Les pastilles d’engrais Osmocote vendu sur ce site marchent très bien auprès des plantes émergentes, deux pastilles par pied suffiront. Il est possible de surélever le conteneur si votre bassin est trop profond à l’endroit où vous souhaitez voir la plante. Attention, si vous possédez des poissons dans votre bassin, n’oubliez pas de protéger la plante à l’aide de galets le temps qu’elle prenne racine.

Les plantes flottantes

Les racines de ces plantes vont puiser les élément nutritifs dans l’eau sans être ancrées dans le sol. Cela leur confère un pouvoir dépolluant important. Les plantes flottantes se placent simplement sur l’eau. Les jacinthes et laitues d’eau ont un comportement envahissant mais sont gélives. Les fougères et lentilles d’eau peuvent devenir envahissantes et bien qu’elles disparaissent en hiver, elles réapparaissent au printemps suivant. Il peut donc être necessaire de les controler en les limitant à un espace précis dans le bassin.

Les plantes oxygénantes

Ces plantes ont la particularité d’oxygéner l’eau car comme toutes les plantes, elles produisent de l’oxygène en réalisant la photosynthèse. Elles sont très vigoureuses et peuvent coloniser votre bassin très rapidement. Il est donc important de les planter dans des conteneurs, qui peuvent être de simples godets (à l’exception des utriculaires qui vont simplement flotter entre deux eaux). Téléchargez notre liste de plantes filtrantes, pour lagunages et piscines écologiques ICI.